JEAN MARC HENRY : « NON À LA MANIPULATION EN AFRIQUE, NON À LA MANIPULATION RELIGIEUSE »

Jean Marc Henry, expert en géostratégies, a émis d’importantes déclarationsà travers plusieurs articles sur son réseau de sites notamment celui concernant l’Afrique : www.jeanmarchenry-afrique.com.

Jean Marc Henry Africa

Selon lui, la manipulation de l’Occident déstabilise les pays musulmans et les pays africains, avec pour prétexte la radicalisation d’un extrémisme musulman en Afrique et ailleurs.Ces faits leurs donnent le droit de bombarder l’Afrique et les continents avec l’accord de certains pays musulmans qui rêvent de dominer le monde.

Jean Marc Henry évoque deux interrogations concrètes :

  • Qui est le terroriste, celui qui tient l’arme, ou celui qui donne l’ordre dans sa manipulation ?
  • Qui est le terroriste, celui qui, un peu perdu dans sa vie, pose la bombe, ou le manipulateur qui se cache derrière ?

Jean Marc Henry a confirmé que toute cette manipulation a pour but demonter les gens les uns contre les autres, si bien que même les meilleurs amis deviennent les pires ennemis tant le tribalisme détruit.

image(2)Jean Marc Henry a ajoutéqu’ils détruisent les fondements des religions car c’est le point sensible de l’être humain. Ilscréent des guerres entre les peuples sous forme de terrorisme religieux et de terrorisme tribal de la différence. Ils laissent mourir des femmes, des vieillards, des enfants pour assouvir leur domination sur un peuple déjà à genoux. Une grande partie des pays africains. Sont concernés, comme la Somalie et le Congo. Et la liste est longue.

Jean Marc Henry a évoqué les tortures subies par des femmes, des enfants et des hommes emprisonnés partout en Afrique dans des conditions épouvantables ? Ces gens avaient seulement tenté de faire valoirleur droit d’expression.

Jean Marc Henry a soulevé qu’il suffit de s’intéresser aux réseaux sociauxpour constater la haine et la violence entre nous.Nous ne sommes que des instruments de dieu et nous passons notre temps à jouer le rôle de la discrimination ce qui fait le bonheur d’une minorité de barbares qui n’ontqu’un seul but :  nous détruire. Il suffit de constater ce qui se passe dans beaucoup de pays africains.

Africa Jean Marc Henry

Jean Marc Henry a lancé cet appel pour ouvrir les yeux aux utilisateurs des réseaux sociaux : « Continuez à vous critiquer les uns les autres, continuez à dire les blancs sont les Démons qui détruisent l’Afrique … Le problème de l’Afrique c’est l’africain qui ne veut pas ouvrir les yeux par facilité … Continuez à vous détruire les uns et les autres pendant que certains rigolent de votre haine et de votre ignorance ! Le jour où vous serez solidaires, le jour où vous vous prendrez tous par la main, le jour où vous direz NON à la différence car nous sommes tous égaux devant l’éternel sans aucune distinction… ce jour-là les guerres de racisme, d’antisémitisme et de terrorisme n’auront plus leur place.

Mr JEAN MARC HENRY A AJOUTE :« IL SUFFIT JUSTE D’OUVRIR LES YEUX POUR COMPRENDRE LA MANIPULATION DE L’OCCIDENT SUR LE MONDE ET SUR LES PEUPLES. CEUX-CI, TOUT COMME LE PEUPLE AFRICAIN, PAYE UN LOURD TRIBU. CONTINUEZ À VOUS HAÏR LES UNS LES AUTRES, UN JOUR VOUS SEREZ DÉTRUITS PAR VOTRE PROPRE HAINE

Selon Jean Marc Henry, alors que tout le monde sait cela, le grand mensonge domine et devient vérité.

Tanzanie le Pays aux Milles Couleurs

Quand je suis aller en Tanzanie je suis tomber sous le charme pour moi c’est vraiment le plus beau  pays d’Afrique je peu le crie fort Mr Jean Marc Henry Tanzanie vous êtes le plus beau pays d’Afrique.

Terre du Kilimandjaro et du Serengeti, un voyage en Tanzanie fait rêver les amoureux de nature et d’animaux. Ce pays possède les plus belles réserves d’Afrique peuplées par une importante concentration d’animaux. Avant ou après un séjour plongée, un safari s’impose.

Un safari en Tanzanie peut s’organiser en lodges de luxe ou en bivouac, en flying-safari ou en circuit en 4×4 privatif avec un guide francophone. Avant ou après votre séjour en Tanzanie, vous pourrez facilement faire votre escapade plongée à Zanzibar, Pemba et Mafia. Il y a tellement de chose à faire que il vous faut une vie pour connaître ce pays.

Entre l’océan Indien et l’impétueux Kilimandjaro se dresse la sublime Tanzanie ! Les paysans du Mont Uluguru vous accueilleront à bras ouvert pour une soirée de partage et d’échange, plus loin dans la savane vous prendrait le temps d’observer les animaux dans le parc national Mikumi. Enfin  vous naviguerez vers Zanzibar la romantique, riche de ses multiples influences et de ses paysages paradisiaques.

Quand j ai rencontré les villageois ils me demandent vous êtes de ou ? Je dit France pour eux la France pays inconnue sauf la Tour Eiffel lol comment tu t appelles Jean Marc Henry moi je m appelle Rajab et grâce à cette homme fort agréable qui a pris son temps  nous avons visiter ce pays aux milles couleurs dans les traditions ancestrales. Quelle grand moment !!!

Je conseille ce pays à tout le monde tellement il y a des merveilles à découvrir La Tanzanie ne compte pas que brousses, montagnes, vallées, lacs et rivières. Le pays possède également un très beau littoral et l’archipel idyllique de Zanzibar. Pour découvrir cet autre visage de la Tanzanie, il est possible de terminer son voyage  par un séjour dans cet archipel paradisiaque. Une source de paix ou votre coeur reprend vie.

Résumer la Tanzanie en quelques lignes est une tâche difficile tant cette terre est fascinante et complexe.

Ici des paysages à couper le souffle sont l’habitat de la faune sauvage la plus importante au monde tant par sa quantité que par sa diversité.

Pour moi Jean Marc Henry C’est le derniers paradis terrestres du continent africain

Tanzanie merci pour le bonheur que tu apportes à tout ce qu’ils viennent te visiter

L’Ouganda par Mr Jean Marc Henry, un pays qui a un fort potentiel touristique

Frontalier du Kenya, de la Tanzanie, de la République démocratique du Congo, du Rwanda et du Soudan du Sud, l’Ouganda se situe au cœur de la région des grands lacs. Le sud du pays englobe une vaste partie du lac Victoria. Le pays d’Afrique centrale se compose également de montagnes majestueuses et de chutes d’eau remarquables.

J’ai eu la chance de visiter ce pays et de découvrir que les aventures les plus romanesques et les plus sauvages pourraient prendre place dans les terres ougandaises.

L’ensemble de la faune est fascinante, mais le pays est surtout célèbre pour être le refuge des derniers gorilles des montagnes. Ils sont imposants, mais tout à fait pacifiques et herbivores. Les quelques centaines d’individus restants souffrent malheureusement de la déforestation ! moi Mr Jean Marc Henry je condamne le braconnage. Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour les protéger, la création de parcs nationaux notamment. Le tourisme s’est développé autour de leur lieu d’habitat, et il est fortement conseillé de réserver plusieurs semaines à l’avance pour obtenir le permis de visite obligatoire, dont l’argent aide ensuite à la préservation de l’espèce. Hippopotames, rhinocéros, chimpanzés, buffles et lions peuplent eux-aussi les paysages ougandais. Un soin particulier est porté à la conservation de la faune et de la flore.

Les traditions passionnantes du pays se perpétuent de générations en générations dans les différentes ethnies. Musiques et artisanats varient d’un village à un autre, et des danses traditionnelles ont lieu à chaque événement important :imaginez Mr Jean Marc Henry avec un masque traditionnel,Quellecocasserie,quelle aventure, mais quel moment inoubliable.

Le tourisme n’est pas très développé en Ouganda, mais vous trouverez de quoi vous y loger. Vous rencontrerez surtout un peuple gentil et accueillant quivous fera découvrir les merveilles cachées de ce beau pays. Pour plus de détails, visitez ici

SOUDAN DU SUD le président SALVA KIIR A FORMÉ UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE

Le sud Soudan va peut-être enfin vers une réconciliation.D’après Mr Jean Marc Henry cela dépend réellement de la décision de deux hommes, chefs de guerre, et de leur disposition à mettre leurs différents aux oubliettes.

Quand j’écoute la déclaration du président SalvaKirr je ne peux qu’apprécier son désir de vouloir changer les choses pour ce peuple qui a tellement souffert.

«Je présente mes excuses au peuple pour cette situation que nous, les dirigeants, avons provoquée»a dit SalvaKiir lors de la prestation de serment de Riek Machar, qui a retrouvé son fauteuil de vice-président selon le plan prévu par l’accord de paix. «Vous avez été patients tout au long de cette crise». Vendredi, Kiir et Machar se sont partagé les 30 postes de ministres du nouveau gouvernement d’union, censé mettre fin à la guerre. Celle-ci a pourtant été déclenchée par les deux mêmes protagonistes, engagés dans un duel à mort pour contrôler la tête du jeune Etat, qui a accédé à l’indépendance en 2011.

Quand j’ai eu la change de visiter ce pays j’ai compris la difficulté de regrouper et fédérer ce nouvel état car le tribalisme a détruitle cœur de ces hommes.

Les leaders des deux camps, des militaires qui ont combattu côte à côte mais aussi, déjà, l’un contre l’autre à l’époque de la guerre avec Khartoum, doivent désormais former un gouvernement d’union nationale. «Je n’ai aucune foi en eux», lâche un responsable humanitaire à Juba. «Ce pays et ces gens ont un potentiel énorme, mais ils sont parfois habitués à la guerre depuis si longtemps que c’est devenu l’unique mode de vie qu’ils connaissent.» Il ne fait guère de doute que les vieux ennemis sauront à nouveau se partager le gâteau du pouvoir. Mais ils auront, entre-temps, ruiné l’enfance du plus jeune Etat du monde. C’est pourquoi, moi, Mr Jean Marc Henry, je clame haut et fort : messieurs vous avez devant vous le devoir de mettre en marche une vrai paix pour vos enfants en toute humilité. Votre peuple ne connait que souffrance et sacrifice.

Mr jean Marc Henry préconise une orientation nécessaire afin de conduire à la paix et la prospérité.Idéalement, il faudrait que le Soudan du Sud, fort de son pétrole, investisse dans les infrastructures et le développement, notamment agricole, alors que 90% des Sud-Soudanais vivent dans la pauvreté. Après plus de deux ans de conflit, le défi économique est colossal. Le plus jeune Etat d’Afrique a vu sa production pétrolière baisser d’un tiers en deux ans. Le tarissement des ressources de l’Etat n’est pas la moindre des menaces qui planent sur le processus de paix.

Jean Marc Henry accompagne l’émergence d’une nouvelle aire en Somalie

On ne peut le nier, la Somalie est un des pays les plus pauvres au monde et sa situation est difficile.

Le problème majeur de ce pays est qu’il connait une guerre clanique depuis 1992…

Néanmoins, plusieurs experts de l’Afrique, y compris Jean Marc Henry déclarent que la Somalie est sur la bonne voie vers l’édification d’une démocratie. Le pays s’avère aujourd’hui engagé dans un processus de transition politique aussi complexe que crucial. Après deux décennies de guerres civiles et de luttes fratricides, la feuille de route établie par les dirigeant de ce pays en coopération avec la communauté internationale visant à doter la Somalie d’institutions politiques pérennes est actuellement mise en œuvre sur le terrain.

Pendant ce temps, la Somalie se maintient économiquement grâce à l’élevage, le commerce de chameaux (plus de 40% des exportations) et  sur des transferts d’argent en provenance de l’étranger. Depuis quelques années, le secteur des télécommunications et des services financiers permet une croissance économique notable.

Lors de son voyage en Somalie, Jean Marc Henry a eu la a surprise de constater avant les réunions au sommet de l’état en ce début d’année 2015, l’atterrissage d’un vol de la Turkish Airlines à l’aéroport international d’Aden Adde situé près de la capitale somalienne, Mogadiscio, qui marquait un renouveau. Pour la première fois en 20 ans, un avion commercial en provenance d’Europe avait fait le voyage jusqu’à cette capitale considérée comme l’une des plus instables de la région. Aujourd’hui, six mois après, le pays dispose d’un parlement, d’une constitution provisoire, d’un nouveau président et d’un premier ministre.

Pour le Président Mahmud, qui a survécu à un attentat suicide deux jours à peine après sa prise de fonction, la priorité est claire : « Sécurité, sécurité, sécurité ».

Ces attaques n’ont pour l’instant pas nui au boom économique de la capitale somalienne. Ses transactions à Mogadiscio ont progressé de 20 % ces derniers mois, alors que le shilling somalien s’est renforcé face au dollar. « Nous constatons que certains de nos partenaires reconstruisent petit à petit ce pays malgré les difficultés ».

L’expert Jean Marc Henry a rencontré des intellectuels de grande valeur, des hommes qui ont le désir de reconstruire ce pays, de lui redonner une image d’un pays fort de par son commerce et sa position stratégique comme fut le cas dans le passé.

Il a remercié enfin le chef de l’état, le président du parlement et le premier ministre pour leur accueil dans leur pays qui mérite, d’après Jean Marc Henry, une attention toute particulière vue les difficultés qu’ils bravent tous les jours pour sortir leur pays du chaos.

Pour l’expert Jean Marc Henry, l’indépendance est le premier pas vers le progrès

Jean Marc henry est un expert du développement économique spécialisé sur le marché Africain. Il travaille sur les marchés des ressources et il étudie les potentiels des pays afin de définir des plans d’actions qui apportent des solutions d’ascension économique et sociale et plus généralement, un climat de paix et de sécurité pour les populations. Il est par ailleurs membre de  L‘OMPP  (Organisation Mondiale Pour la Paix).

Jean Marc henry décrit, sur son site consacré au Soudan du Sud: jeanmarchenry-south-sudan.com sa première visite à ce pays dont la carte et le drapeau sont nouvellement apparue dans les Atlas.

Le 9 juillet 2011 le Soudan du Sud est devenu le 193ème État membre des Nations unies et le 54ème État membre de l’Union africaine. Avec l’indépendance du Soudan du Sud, le plus grand pays d’Afrique est maintenant divisé en deux États dont les relations devront surmonter une histoire lourde de conflits et de méfiance.

Le pays dispose d’importantes ressources pétrolières : il produisait plus de 250 000 barils/jour jusqu’à l’interruption de la production en février 2012. Les interruptions du transit pétrolier qu’a connu le pays ont fortement affecté son économie. Les affrontements qui durent depuis le 15 décembre 2013 ont lourdement endommagé plusieurs champs pétroliers de l’Etat de l’Unité et du Haut-Nil, réduisant la production de pétrole sud-soudanaise de 50%.

Relancer l’économie afin de construire une nouvelle nation et créer des emplois est un défi majeur que le gouvernement prend très à cœur Jusqu’à présent, de nombreux services ont été fournis par les organismes d’aide et les partenaires internationaux.

Le budget du gouvernement dépend presque entièrement des revenus pétroliers, à près de 98% ces dernières années. Mais d’autres sources potentielles de revenu existent. Le Sud-Soudan aurait d’importants gisements de minerais et de métaux et de vastes zones au potentiel agricole et forestier. Il pourrait aussi exploiter l’énergie hydroélectrique du Nil blanc.

Lors de son voyage à Djouba, la capitale de ce pays nouvellement indépendant, Jean Marc Henry avait l’opportunité de rencontrer des hommes de grande valeur qui se battent pour le développement de ce jeune pays.

Ilavaitnotamment le privilège de passer du temps avec un haut gradé de l’armée, Jean Marc Henry le décrit comme étant un homme de grand charisme au cœur aussi grand que son pays qui se bat pour La Défense de son peuple, un homme de grande simplicité à l’écoute des autres malgré une situation des plus compliquées.

Mais ce qui a été le plus émouvant et le plus poignant pour Jean Marc, fut la rencontre avec Son Excellence le Général SalvaKiirMayardit président de la République du Sud Soudan, qui est selon Jean Marc Henry, un homme simple dont les paroles reflètent le désir de voir son pays se développer pour que chaque sud soudanais puisse vivre en paix.

L’expert Jean Marc Henry a rencontré en passage des hommes et femmes qui lui disaient: »tu vois, avant on dormait sous des tentes, aujourd’hui on a un toit ».

Mais, d’après l’analyse de Jean Marc Henry, il reste tellement à faire pour que ce pays se développe. Il a tant de ressources et un énorme potentiel.

Ainsi Jean Marc Henry conclut-il son récit de sa visite à c pays prometteur « Quel combat ils mènent pour sortir ce jeune pays de sa crise! »

Presse 18 jean marc henry environnement

Jean Marc Henry devrait organiser une réunion avec les membres de plusieurs associations pour parler des problèmes liés à la préservation de l’environnement en Afrique

Jean Marc Henry devrait organiser une réunion avec plusieurs membres des associations internationales de protection de l’environnement pour planifier des campagnes de sensibilisation en faveur de la préservation de l’environnement en Afrique.

« Préserver l’environnement et sauver la planète », c’est le thème de la première campagne de sensibilisation qui devrait être organisé par l’ambassadeur pour la paix auprès de l’Organisation Mondiale Pour la Paix Monsieur Jean Marc Henry et ses partenaires dans le cadre de la protection de l’environnement notamment en Afrique.

“Nous devons non seulement sensibiliser le peuple Africain à l’importance de la protection de l’environnement, mais, nous allons organiser des journées consacrés au nettoyage des rues, des écoles et des espaces verts. Nous allons demander l’aide des enfants et des adultes , par un simple geste, on pourra sauver notre planète et profiter des bienfaits de la nature “ a déclaré Jean Marc Henry.

l’environnement en Afrique Jean Marc

Jean Marc Henry

Jean Marc Henry Jean Marc Henry